Les Vigilants de 1789

Défense et promotion des Droits de l'Homme et du Citoyen selon la Déclaration de 1789. La DDHC.


    Vaccin pas sain

    Partagez
    avatar
    Setanta
    Modérateur

    Messages : 65
    Date d'inscription : 05/05/2009
    Localisation : France

    Vaccin pas sain

    Message  Setanta le Ven 29 Jan - 5:22

    Le droit à la sûreté...


    " Si la loi de responsabilité ne s’étendait pas sur tous les agents subalternes du despotisme, si elle n’existait pas surtout parmi nous, il n’y aurait pas de nation sur la terre plus faite que nous pour l’esclavage." (Mirabeau)



    Pour que le peuple puisse préserver ses droits, qui sont naturels et sacrés, il doit exiger de ceux qui ont la charge de le représenter, la manifestation et l'expression de la plus haute responsabilité. Ce droit à la sûreté est donc garanti par le ministre qui en à la charge et donc la responsabilité. Il lui appartient donc, avant de prendre toutes décisions, de s'informer par tous moyens possibles que la sûreté du peuple sera sauvegardée suite aux évenements et à ses propres décisions.

    L'actualité, hélas, nous démontre le contraire une fois de plus avec la soi-disant grippe porcine déclarée en Avril 2009. Dés les mois de Mai et Juin, des bruits courraient sur les nombreuses invraisemblances de cette grippe, sans compter la plainte portée au FBI pour génocide mondial. Plainte de Jane Burgermeister, journaliste d'investigation Autrichienne qui a fait une vidéo sur internet pour informer le plus de gens possible. Comment un Ministre, responsable de la santé des citoyens, a pu ignorer ces informations, les taire et surtout continuer cette campagne de vaccination malgré de nombreux avertissements, qu'elle jugera de "nocifs et malfaisants. Des bêtises et de l'ignorance véhiculées par des groupuscules connus depuis longtemps !" Ce Ministre était donc au courant de ces bruits et aurait donc du s'informer auprès de scientifiques INDEPENDANTS.

    Gouverner, c'est prévoir, afin de ne pas avoir à rejeter sa propre responsabilité sur d'autres. Le Ministre de la santé agit sous la direction du premier Ministre qui en est donc lui-même responsable. Il lui appartenait donc de mettre le Ministre de la santé en garde sur les bruits qui couraient et de s'assurer de l'inocuité de la vaccination. Ce qui apparemment n'a pas été fait. Il y a eu des malaises, des fausses-couches et des morts après la vaccination, mais personne ne semble vouloir en parler pour en démontrer la cause à effet.

    Ces fameux groupuscules, dont je parlais plus haut, ont porté plainte au tribunal de grande instance à Paris afin de faire cesser la vaccination de masse dans les plus brefs délais et mettre à jour les liens d'interêts entre les industries pharmaceutiques, l'OMS et les gouvernements. On ne parlera pas de la morale de cette histoire puisqu'elle n'existe plus depuis longtemps, nous parlerons de l'ironie de cette histoire qui veut que le juge s'est déclaré incompétent pour rendre un verdict satisfaisant. Sans compter la décision du ministre de la santé, quelques jours avant, pour annuler les commandes de vaccins et mettre en vente le surplus déjà acquit.

    Le Ministre de la santé est responsable devant le parlement et le sénat du service qu'il dirige. Le pouvoir legislatif à donc le droit de demander des comptes à cet agent public et de mettre en action les procédures afin de vérifier l'honnêteté de ce Ministre ou sa corruption. De ce côté là, c'est le calme plat qui devrait durer dans le temps. Voilà une affaire qui sera lentement étouffée sous un "responsable mais pas coupable". A moins que les citoyens insistent auprès des tribunaux et qu'ils obtiennent la démission, et du Ministre de la santé, et du premier Ministre.

    L'assemblée nationale et le sénat n'ayant pas non plus joué leurs rôles devraient peut être aussi démissioner, mais là nous sommes en pleine science fiction.

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 22:48