Les Vigilants de 1789

Défense et promotion des Droits de l'Homme et du Citoyen selon la Déclaration de 1789. La DDHC.


    Le préambule de la DDHC

    Partagez

    Setanta
    Modérateur

    Messages : 65
    Date d'inscription : 05/05/2009
    Localisation : France

    Le préambule de la DDHC

    Message  Setanta le Mer 13 Mai - 0:16

    Bonjour tout le monde,

    Bien avant que de parler de "DEVOIR", l'homme à des droits et il est évident que sans ces droits... Il n'aurait aucun devoir, sinon ceux que l'on réserve aux esclaves...

    Si l'homme ignore ses droits, il ignore aussi ses devoirs et il ne vaut pas mieux qu'un bel oiseau dans une grande cage dorée. On connaît la célèbre phrase qui dit : " Nul n'est censé ignorer la loi !" car ce sont elles qui nous dictent nos droits et devoirs. Combien y a t'il de lois en France ? Combien les connaissent par coeur ?

    En ne comptant pas les différents accords internationaux, ni les différents traités, il y a en moyenne une cinquantaine de lois promulguées chaque années, ce qui fait une moyenne de 4 nouvelles lois par mois. Sur un siècle cela nous fait 5000 lois. Il est fort à parier que nous sommes encore très loin du compte. On peut parler aussi des lois qui sont incompréhensibles avec alinéas et reports et même (cerise sur le gâteau) des lois qui se contredisent entre elles. Bref...

    Lorsque l'on se met à lire le préambule de la DDHC de 1789 et ses 17 articles, il devient évident que nous avons perdu beaucoup plus que notre liberté. Nous avons perdu nos droits et devoirs et surtout le respect de ceux qui se sont battus et qui ont fait le sacrifice de leurs vies pour nous donner une chance de vivre dans une vraie démocratie. Elle n'est plus qu'un vieux fantôme, le diable dans un habit de moine ! pale

    Pour ceux qui veulent recouvrir une ombre de liberté... Rien que le préambule devrait pouvoir les réveiller un peu.


    Préambule.

    Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. En conséquence, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivants de l’homme et du citoyen.

    Elfangore

    Messages : 4
    Date d'inscription : 21/05/2009
    Age : 30
    Localisation : Alsace

    Re: Le préambule de la DDHC

    Message  Elfangore le Jeu 21 Mai - 13:20

    Une idée sur la façon de réduire le corpus législatif de notre pays ?

    Comment pourrait-on maintenir la cohésion dans une société comme la notre sans légiférer ? cyclops

    Setanta
    Modérateur

    Messages : 65
    Date d'inscription : 05/05/2009
    Localisation : France

    Re: Le préambule de la DDHC

    Message  Setanta le Jeu 21 Mai - 14:18

    Hello Elfangore,

    Il ne s'agit pas bien sûr de supprimer toutes les lois, sans lesquelles nous serions dans l'anarchie. Pour qu'un train à pleine allure s'arrête et commence à faire marche arrière il faut du TEMPS. Il nous faudrait donc commencé par abolir toutes les lois superficielles, illisibles, redondantes et surtout celles qui entrent en parfaite contradiction avec la DDHC de 1789.

    Rien que cela permettrait déjà un sérieux ralentissement de la folle locomotive et nous sommes encore loin de la marche arrière. Very Happy

    Lug
    Admin

    Messages : 54
    Date d'inscription : 04/05/2009

    Re: Le préambule de la DDHC

    Message  Lug le Ven 22 Mai - 12:31

    .
    .

    D'autant que je ne vois pas ce que cela apporte à la société, si ce n'est une aggravation d'asservissement, la prolifération de lois imbéciles, illisibles y compris pour les professionnels du droit, inapplicables le trois quart du temps et au bout du compte totalement inefficaces...

    Plus de 80 textes ont été concoctés par le législateur pour facilité l'emploi des jeunes dans ce pays. Comparativement aux autres pays européens, la France à le plus grand nombre de ces textes, mais aussi le plus grand nombre de chômeurs jeunes, faut-être ou imbécile ou complètement autiste pour ne pas voir le lien de causalité qu'il y a entre les deux (Lois/chômeurs)...

    Pourtant, chaque fois que les médias font état du problème, il se trouve un ministre ou des parlementaires pour faire encore et encore une loi qui ne sert à rien.

    Comme disait si justement J.J. Rousseau : Si l’on me demandait quel est le plus vicieux de tous les peuples, je répondrais sans hésiter que c’est celui qui a le plus de lois. La multitude des lois annonce deux choses également dangereuses et qui marchent presque toujours ensemble, savoir que les lois sont mauvaises et qu’elles sont sans vigueur.

    Elexitron-Libre

    Messages : 6
    Date d'inscription : 22/05/2009

    Re: Le préambule de la DDHC

    Message  Elexitron-Libre le Lun 1 Juin - 20:20

    c'est vrai que se représenter une projection même minimale , est mieux que rien très cher Elfangore ... mais y arriver vu d'aujourd'hui , comme c'est limite utopie , il faut en plus accepter passer pour un dérangé du citron ...

    Une idée sur la façon de réduire le corpus législatif de notre pays ?

    on peut imaginer bien des scénarios , selon les forces en jeux ... en admettant que la sagesse et l'intelligence domine , ce qui est rarement le cas dans le feu de l'action et surtout des réactions incontrôlées... mais postulant qu'avant en venir à la déclaration d'un état révolutionnaire jusqu'à complète assimilation de la DDHC , il peut y avoir un courant de pensée représentatif de la DDHC qui s'exprime dans le sein même de différentes formations politiques et en influe des avancées possibles pouvoir aller dans un sens rééquillibrer une socièté en perdition , nous pourrions par exemple envisager sur un plan général , arriver à faire adopter un principe dynamique que toute nouvelle loi devant se soumettre aux obligations de la DDHC , ne pourrait être déposée sans que dix n'ayant aucunes légitimités ne soient abrogées ... (bien sûr le ratio pouvant être adapté dans le côté plus selon les réformes envisagées ), l'essentiel étant équillibrer et répartir des ateliers de détections et des ateliers de réflexions en amont , afin alimenter les ateliers de démolitions qui en phase finale , au devoir rendre des comptes aussi précis que clairs , celà soit fondamentalement admis et réellement honoré ...( les "vulgarisateurs" prendront peut être de la promotion voire en responsabilité seront peut être renommés "ajusteur" puisque travaillant à cette noble tâche , celle éclairer le fond des lois scélérates qui au regard de la DDHC n'auraient jamais eu lieu d'être )...

    Comment pourrait-on maintenir la cohésion dans une société comme la notre sans légiférer ?

    il est vrai que du côté des Métiers et des différents Ordres et Classes bourrés de privilèges , voir même de nombreuses conventions collectives complètement décalées , ce ne sera forcément pas dans la paix des ménages que tout celà pourra s'animer , mais entre les partisans d'un tout ou rien et un projet qui pas à pas peux encadrer et modérer tout en gardant des objectifs clairs et lisibles sur du long terme , alors en comptant sur l'exemple , l'instruction et les vertus transmises au plus grand nombre , sur une génération on devrait bien y arriver...

    très cordialement

    Elexitron-Libre

    Contenu sponsorisé

    Re: Le préambule de la DDHC

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:49


      La date/heure actuelle est Lun 16 Jan - 12:49